Search and Hit Enter

MÉMOIRE DES PROJETS DE 2016

LE PROJET « NOUS VOUS REGARDONS DANS LES YEUX »

Ce projet est né du souhait d’une bonne vision pour tout le monde car elle est indispensable pour un correct développement physique et éducatif, en particulier chez les enfants. Nous trouvons aujourd’hui des familles vulnérables avec des enfants en âge scolaire qui n’ont pas la possibilité de les soumettre à un examen visuel.

À la fin du mois de mai nous avons mis en marche les premiers dépistages d’enfants dans les centres d’éducation sociale en Catalogne. Nous avons visité plusieurs centres : de la ville de Viladecans et deux centres à Barcelone, dans les quartiers du Raval et de La Mina. Nous avons examiné un total de 228 garçons et filles et nous leur avons livré 81 lunettes graduées.

Les centres d’éducation sociale en Catalogne :

Pour comprendre ce projet, il faut tenir compte tout d’abord du concept de « centre d’éducation sociale », un service en dehors de l’horaire scolaire qui soutient, promeut et renforce le développement de la personnalité, la socialisation, l’acquisition d’apprentissages de base et les loisirs, et qui compense les manques socio-éducatifs des bénéficiaires par le biais du travail individuel, travail en groupe et en famille, ainsi que par la mise en réseau et le travail communautaire.

Un des objectifs les plus importants des centres d’éducation sociale est d’aider les mineurs en situation à risque dans leur développement personnel, intégration sociale et acquisition d’apprentissages pour prévenir et éviter les situations à risque et compenser leurs manques socio-éducatifs.

Les participants :

Pour développer ce projet nous avons joins nos forces à deux autres grandes institutions avec une vaste expérience dans le secteur de l’optique. D’une part, Vision for Life d’Essilor, un programme philanthropique qui veut promouvoir les initiatives visant à réduire la vision déficiente par la sensibilisation, le renforcement des capacités et la création d’infrastructures de base dans les soins visuels. Ce programme appartient à ESSILOR et il est inclus dans sa politique de responsabilité sociale d’entreprise. N’oublions pas que la mission d’ESSILOR est « d’améliorer les conditions de vie en améliorant la vue ». D’autre part, le Centre universitaire de la vue de Terrassa, c’est-à-dire, l’hôpital universitaire de l’École d’Optique et de Lunetterie de la ville de Terrassa dont la mission est de devenir le centre de référence en matière de soins visuels de qualité, à la recherche de l’excellence universitaire dans les deux domaines qui lui sont propres : l’enseignement et la recherche. Un autre de ses objectifs est la création de liens avec la société pour renforcer le rôle social de l’université. En outre, de nouveaux opticiens et opticiennes solidaires adhèrent à chaque nouvel appel.

 

LES YEUX DU SÉNÉGAL

Notre projet au Sénégal prétend réaliser des dépistages optiques à tous les enfants des écoles de zones éloignées et rurales et avec peu de ressources. Pendant 2016 nous avons fait deux expéditions, à Bakel et à Kaolack. Nous avons visité 800 enfants, desquels 210 ont eu besoin de lunettes graduées.

Pour mettre en oeuvre ce projet nous avons coopéré avec deux institutions ayant une longue expérience au Sénégal et en particulier dans le secteur optique. D’une part, l’association Mirades (« Regards »), une association à but non lucratif créée en 2013 et spécialisée en optométrie. Son objectif est l’élimination de la cécité évitable provoquée par les défauts réfractifs non corrigés.

De l’autre, l’association Gesta-África, présente au Sénégal avec des projets sanitaires depuis il y a 10 ans et spécialisée en interventions ophtalmologiques les cinq dernières années.

Quant aux lunettes graduées pour les 210 enfants, elles ont été fournies par les entreprises du Groupe Prats et par Vision for Life d’Essilor.

 

UN OPTICIEN SOLIDAIRE AU MOZAMBIQUE

En novembre nous avons inauguré un « opticien solidaire » au Mozambique, géré par une association de femmes afin de renforcer leurs capacités, car nous avons constaté que les femmes exercent beaucoup moins leur droit à la santé oculaire que les hommes.

La dénomination « opticien solidaire » est justifiée parce que le prix de vente des lunettes graduées est nettement inférieur au prix de marché pour que y compris les personnes sans revenus puissent y accéder et les obtenir gratuitement.

Grâce aux montures, verres, machines et mise en marche de l’atelier de la Fondation Ulls del Món (« Les yeux du monde ») et de notre fondation, les femmes de l’association font de petites économies. Au bout de deux ans d’accompagnement de notre part, avec la livraison de matériels et de machines, elles sont capables de consacrer toutes leurs épargnes au rachat et à la restitution de nouveaux matériels et peuvent donc continuer à fabriquer des lunettes et à miser sur l’auto gestion. Actuellement, cet atelier est le seul opticien de toute la province d’Inhambane sur une population totale de 1.300.000 habitants.

Pour développer ce projet nous avons collaboré avec la fondation Ulls del Món, qui, en fait, a été l’association qui nous a proposé le projet.

 

LE PROJET DE SANTÉ UNIVERSELLE ET OCULAIRE DE DAR SALAM; DIALOKOTO, SÉNÉGAL

La Fondation Etnia Barcelona a encouragé le programme Santé visuelle dans le cadre de son soutien au Projet de santé universelle pour faire participer davantage les familles. Nous avons réalisé des examens d’optométrie à une grande partie de la population de Dar Salam : 150 adultes ont été dépistés, mais aussi les enfants, 450 garçons et filles de 4 à 16 ans, et les professeurs des écoles des villages de Dar Salam et de Niemenike.

Un total de 60 personnes qui ont eu besoin de lunettes graduées.

Le programme Santé visuelle fait partie du Projet de santé universelle mis en marche par l’association de coopération Fallou, une ONG de la communauté rurale de Dialakoto qui prétend mettre à disposition de la communauté un système de santé « universelle » à petite échelle, leur permettant l’accès à un centre de soins primaires efficient et qualitatif, grâce à la création d’une coopérative sanitaire locale financée par des contributions locales.

Il s’agit d’offrir une assistance gratuite à toutes les couches de la population et pendant toute l’année (en facilitant le diagnostic et le traitement précoce de maladies aussi graves que la malaria, tout en réduisant la mortalité de façon exponentielle), réduire les coûts des médicaments, et disposer d’une ambulance pour le transport urgent des malades les plus graves à l’Hôpital général de Tambacounda. Le but est de faire en sorte que le plus grand nombre possible de villages de la communauté adhèrent à la coopérative afin que le ministère de la Santé sénégalais recrute et embauche un médecin officiel diplômé.

Les participants : La mairie de Viladecans qui a financé l’expédition, l’ONG Fallou et Essilor-Sivo-Sénégal.

 

L’EXPÉDITION EN MAURITANIE AVEC LA FONDATION BARRAQUER

Notre destination : la Mauritanie. L’objectif de la Fondation Barraquer: opérer toutes les cataractes possibles. Notre mission: dépister et corriger les problèmes visuels de la population mauritanienne.

Pendant les sept jours de l’expédition, nous avons examiné 850 hommes, femmes et enfants. 186 personnes ont eu besoin de lunettes graduées. Nous avons également remis 200 lunettes de soleil aux patients intervenus de cataractes.

Les participants : Grâce aux verres donnés par le Groupe Prats pendant notre visite en Mauritanie nous avons pu remettre des lunettes graduées à tous ceux qui en avaient besoin. Merci aussi à la Fondation Barraquer.

 

LES MONTURES DONNÉES À D’AUTRES ENTITÉS

Des montures données à des entités qui réalisent des projets qui nous tiennent à cœur :

  • 2000 lunettes pour le camp de réfugiés de Tindouf.
  • 5040 lunettes de vue pour le Centre universitaire de la vue de Terrasa, afin d’appuyer leur programme social de dépistage oculaire des personnes démunies.
  • 400 lunettes de vue pour le Lycée Joan Brossa de Barcelone, pour soutenir leur programme social.
  • 150 lunettes pour les victimes du tremblement de terre en Italie.

Au total, nous avons donné 9.492 montures de lunettes de soleil et de vue.

Nous avons visité un total de 3.991 personnes (la plupart des enfants).

Nous avons donné 703 lunettes graduées à des enfa